Musée ouvert de mercredi à dimanche, de 10:00-18:00 heures
Exposition

La série HEK Net Works présente un projet en réseaux produit spécifiquement pour nos espaces en ligne, notre site web et nos réseaux sociaux. Ce mois-ci, nous présentons LIFE SUPPORT SYSTEM de DISNOVATION.ORG.

Le point de vue occidental sur le monde qui nous entoure repose essentiellement sur une compréhension économique de l'environnement. Lorsque nous pensons aux ressources naturelles, nous prenons en compte notre consommation et nous les évaluons en fonction de leur utilité économique pour nous. L'importance du travail accompli par la biosphère et tous les écosystèmes qui la composent - permettant ainsi que la vie se développe - est uniquement évaluée en fonction de sa valeur directe et extrinsèque pour l'espèce humaine. Pour l'édition du mois de HEK Net Works, DISNOVATION.ORG transmet en direct sur le site web de HEK le champ de blé intérieur LIFE SUPPORT SYSTEM, qui rend tangible l'ampleur du travail accompli par notre biosphère.

DISNOVATION.ORG nous fait prendre conscience de notre relation avec l'environnement en cultivant du blé hors sol sur une surface d'un mètre carré précisément mesuré. Toutes les substances nécessaires à la croissance des plantes, telles que l'eau, la lumière, la chaleur et les nutriments, sont systématiquement calculées et peuvent être observées à tout moment par les spectateurs. Avec sa surface d'un mètre carré, le LIFE SUPPORT SYSTEM a la capacité de générer tous les quatre mois l'apport calorique nécessaire à une personne pour une seule journée. Pour fournir à une personne suffisamment de nourriture pour une année, il faudrait 100 cultures de blé de ce type, exploités sans interruption. Étant donné que le blé, en tant qu'aliment de base, a fourni la majeure partie des calories nécessaires aux habitants de l'Europe tout au long de notre histoire, LIFE SUPPORT SYSTEM souligne l'immense quantité de ressources et de travail nécessaire pour fournir de la nourriture à l'humanité. Pourtant, nous considérons les accomplissements de notre biosphère comme tout à fait banals et ne pensons pas au fait que le soleil, la pluie, le vent et de nombreux autres facteurs essentiels à notre production alimentaire sont à notre disposition gratuitement. En effet, sans cette disposition de la nature, dont nous supposons naturellement la disponibilité, la culture artificielle du blé, telle que nous la voyons dans le LIFE SUPPORT SYSTEM, s'élèverait à un prix de 200-400 € par kilogramme. Si l'on considère que le prix habituel du marché pour le blé cultivé de manière conventionnelle est de 30 cents par kilogramme, c'est un chiffre impressionnant. L'agriculture telle que nous la connaissons exige une intervention radicale dans la nature. Néanmoins, les systèmes hors sol entraînent des dépenses de matériel et d'énergie si élevées qu’ils ne constituent pas une alternative viable, du moins pas pour le moment, comme nous pouvons le constater dans cette expérience de culture en intérieur.

Le LIFE SUPPORT SYSTEM nous fait prendre conscience de l'immensité du travail que nous laissons nos écosystèmes accomplir gratuitement pour nous. Le travail de la biosphère, qui se déroule en arrière-plan, devient ainsi perceptible, ce qui peut nous amener à réévaluer la valeur que nous accordons à notre environnement naturel. En fin de compte, nos systèmes économiques actuels seraient inopérants sans la contribution fondamentale des ecosystèmes.

DISNOVATION.ORG est un collectif de recherche créé à Paris en 2012, dont les membres principaux sont Maria Roszkowska (PL/FR), Nicolas Maigret (FR) et Baruch Gottlieb (CA/DE). Ils travaillent à l'interface de l'art contemporain, de la recherche et du hacking, et composent des équipes sur mesure pour chaque investigation en collaboration avec des universitaires, des activistes, des ingénieurs et des designers. En particulier, leurs récentes provocations artistiques visent à alimenter des réflexions et des pratiques Post-Croissance, tout en opérant une déconstruction méthodique des promesses présentant la "croissance économique" et les "solutions technologiques" comme remèdes aux désastres écosystémiques largement causés par ces dernières. Ils ont récemment coédité A Bestiary of the Anthropocene avec Nicolas Nova, un atlas des créatures hybrides d’origine anthropique, et The Pirate Book, une anthologie sur le piratage de contenus culturels.

Les travaux de DISNOVATION.ORG ont été exposés, performés, publiés et commentés internationalement, par exemple au Centre Pompidou (Paris), au transmediale (Berlin), au Museum of Art and Design (New York) et au China Museum of Digital Arts (Pékin).

Plus
Artistes: DISNOVATION.ORG