Studer / van den Berg, Über Sehen, 1993, screenshot

Studer / van den Berg, Über Sehen

Year: 1993
Type: Installation informatique
Media Format: Programming disc (signed and numbered) with program, digital image and text documents, office accessory, manual (signed and numbered) with instructions, text materials and sources, MS-DOS computer, VisualBasic for Windows, Autodesk 3DStudio 2.0, Windows
Edition: 8: pencil, scissors, stamp, tape, mug, watering can, rubber thimble, pen holder
Acquisition: Permanent loan from Kunstkredit Basel-Stadt since 2017, inv.no. S0039
Artist Website: www.studervandenberg.ch

Info
prev
Studer / van den Berg, Über Sehen, 1993, screenshot
Studer / van den Berg, Über Sehen, 1993, screenshot
Studer / van den Berg, Über Sehen, 1993, screenshot
Studer / van den Berg, Über Sehen, 1993, screenshot
prev
next

Le programme d’écran de veille Über Sehen (1993) du duo d’artistes Studer / van den Berg a vu le jour dans le cadre d’une contribution destinée au Kunstkredit Basel, sur le thème « L’art au travail ». En se basant sur leurs propres expériences dans des bureaux publics sans âme, à la limite de la négligence, les artistes ont sélectionné huit ustensiles de bureau quotidiens qu’ils ont programmés pour devenir les protagonistes d’un écran de veille en 3D animé. Ciseaux, tampon, crayon, tasse à café et arrosoir apportent ainsi une nouvelle présence numérique au bureau.
Les objets ont été reconstitués à l’aide d’un programme 3D, puis découpés en polygones sous forme de graphisme Bitmap. L’esthétique 3D typique des années 1990 qui en résulte et qui caractérise le travail de Studer / van den Berg, associée à la seule présence des objets sur l’écran, souligne de façon excessive et ironique ces ustensiles oubliés.
Le temps passant, ces objets commencent à mener leur propre vie. Ils fondent de façon surréaliste, jusqu’à se désintégrer en arrivant en bordure d’écran. Au cours du morphing esthétique sans cesse renouvelé de ces alliés insignifiants du quotidien, les différents stades de leur distension sont accompagnés de fragments tirés de textes de critique des médias, qui ont marqué le débat dans les années 1990. Les auteurs incluent notamment Jean Baudrillard, Walter Benjamin, Friedrich Kittler, Paul Virilio ou encore Maurice Merleau-Ponty.
La combinaison de mots et d’images se renouvelle inlassablement grâce à un procédé aléatoire généré par ordinateur. La rencontre de pensées philosophiques et d’objets du quotidien qui s’étirent quasiment jusqu’à l’épuisement redouble l’ironie de cette combinaison, tout en attirant l’attention positive de celles et ceux qui font une pause pour observer leur outil de travail essentiel : l’ordinateur.
(Texte : Bettina Back)

Artist Bio

Monica Studer, (*1960) Zurich, Suisse, et Christoph van den Berg (*1962), Bâle, Suisse, vivent et travaillent à Bâle.

Collaboration artistique depuis 1991, projets Internet depuis 1996. 2003 professeurs invités en Nouveaux Médias à la Kunsthochschule Kassel.