LAN, Trace Noizer, 2001, screenshot

LAN, TraceNoizer – Disinformation On Demand

Year: 2001
Type: Art Internet
Duration: variable
Dimension: variable
Acquisition: Acquired 2017, Inv. No. S0047.
Artwork Link: http://www.tracenoizer.net/
Artist Website: www.anninaruest.com/a/tracenoizer/
Artist Website: https://marclee.io/en/tracenoizer-disinformation-on-demand/

Info
prev
LAN, Trace Noizer, 2001, screenshot
LAN, Trace Noizer, 2001, screenshot
LAN, Trace Noizer, 2001, google search
LAN, Trace Noizer, 2001, screenshot
prev
next

TraceNoizer était un site Internet qui a permis à chaque utilisateur et utilisatrice enregistrées de falsifier son identité sur le web en clonant et en falsifiant à plusieurs reprises des sites web contenant leur nom. Ces derniers étaient peu à peu répertoriés par les grands moteurs de recherche, de sorte que les données clonées étaient impossibles à distinguer des sites web originales. Les clones étaient enregistrés sur des plateformes d'hébergement de pages web gratuites qui n'existent plus aujourd'hui. À l'aide du Clone Control Center, les utilisateurs avaient toujours la possibilité de garder une vue d'ensemble des fausses pages Internet et de les supprimer s'ils le souhaitaient.
TraceNoizer a été développé en 2001 et fonctionnait avec le web de cette époque. Cependant, comme le web a connu de grands changements depuis lors, en particulier le passage des pages web personnelles aux médias sociaux, l'analyse et le clonage des sites web ne fonctionnent pas correctement aujourd'hui. Au lieu de cela, le public peut accéder aux clones que les artistes ont réalisés en 2002.  
Annina Rüst, Roman Abt, Fabian Thommen, Marc Lee et Silvan Zurbruegg, qui ont formé le label LAN "Local Area Network" au sein du département New Media de la Haute École d'art de Zurich, ont compris dès 2001 à travers leur travail que la seule façon de faire véritablement disparaître des informations du web consistait à masquer celles-ci à l'aide de fausses données. Dans son ars oblivionalis, Umberto Eco assimile ce procédé à la production d'un bruit généralisé. Ni le cerveau humain, ni Internet ne possèdent la faculté d'oublier sur commande. Cependant, la spécificité du web réside dans le fait que la suppression définitive de toute information apparue sur ses réseaux est désormais quasiment impossible. La disparition des données mises en ligne constitue l'un des grands enjeux actuels dans le domaine de la digitalisation, et cette problématique concerne chacun et chacune d'entre nous.

Artist Bio

Les personnes à l'origine de TraceNoizer sont LAN, un groupe composé d'étudiants, de travailleurs des médias, d'artistes et de designers travaillant sous ce nom dans des compositions variées, partageant des compétences et des ressources dans notre environnement en réseau local et au-delà. LAN crée des projets interactifs orientés réseau. Ils considèrent leur position de « open content »/ « open source » comme une position modeste mais efficace contre la domination culturelle des grandes sociétés informatiques.