Philipp Madörin, Allebildergenerator, 2011, installation view at HeK. Photo: Stefan Holenstein

Philipp Madörin, Allebildergenerator

Year: 2011
Type: Installation Mixed Media
Media Format: Source-code programming language Processing 1.5.1, B/w tube monitor (max. diameter: 40 cm), computer, Inkjet Plot, battery, HDMI to SCRT converter, SCRT or HDMI extension cord
Dimension: Variable (at least 3 m high and 5 m wide)
Duration:
Edition: 3 + 1 AP
Credits:
Acquisition: Acquired with BAK (Bundesamt für Kultur, Bern) funds as part of the research project Digitale Medienkunst am Oberrhein, 2012. On permanent loan from kulturelles.bl. Inv. No. S0009.
Keywords:
Artwork Link:
Artist Website: http://www.philippmadoerin.ch

Info
prev
Philipp Madörin, Allebildergenerator, 2011, installation view at HeK. Photo: Stefan Holenstein
Philipp Madörin, Allebildergenerator, 2011, installation view at HeK. Photo: Stefan Holenstein
Philipp Madörin, Allebildergenerator, 2011, installation view at HeK. Photo: Stefan Holenstein
prev
next
Philipp Madörin, artiste bâlois issu du domaine de l’imagerie de diagnostic médical, a mis au point pour son projet allebildergenerator, 2480*360 un algorithme permettant de générer toutes les images susceptibles d’être affichées sur un écran en noir et blanc avec une résolution 480 x 360 pixels. Au total, il existe 2480 x 360 combinaisons possibles, un nombre dont les 52 018 chiffres s’étendent sur l’impression affichée à côté de l’écran. Cette installation illustre la propriété de l’univers numérique à constituer une photothèque et une mémoire universelles et intemporelles, qui contiennent chaque combinaison de chaque image – réelle ou théorique – du passé, du présent et du futur.
En 1941, Jorge Luis Borges avait déjà évoqué cette idée dans sa nouvelle La Bibliothèque de Babel, qui décrit une immense bibliothèque, mémoire textuelle universelle de l’humanité, regroupant toutes les combinaisons possibles de lettres – erreurs de frappe comprises – dans chaque langue. L’expérience de Madörin se rapproche du concept de Borges en s’affranchissant de la représentation de l’artiste en tant qu’auteur, pour lui préférer un rôle de facilitateur parmi d’autres, dont le travail consiste à concrétiser des combinaisons de possibilités déjà existantes au sein d’un ensemble virtuel infini.
(Texte : Bettina Back)

Artist Bio

Philipp Madörin (*1976) à Bâle, Suisse, il vit et travaille à Bâle.

Après un apprentissage de technicien en radiologie médicale, Philipp Madörin est chargé de la production des images médicales à l’hôpital universitaire de Bâle. Il est particulièrement fasciné par le processus de génération ainsi que par le post processing – abstraction faite du diagnostic. Il est également passionné par l’évaluation et la traduction quantitative de ces données. Son langage visuel propre et sa pratique artistique voient le jour lorsqu’il se lance dans des études d’art à la Hochschule für Gestaltung und Kunst de Bâle en 2007/2008. Son travail s’appuie notamment sur les systèmes de médias et sur les supports électroniques, qu’il met souvent en scène dans le cadre d’installations.